Les Jardins d’Etretat

Jardin d'Etretat Visage

De hautes falaises de craie blanche se succèdent entre Le Havre et Le Tréport, formant la Côte d’Albâtre un merveilleux et imposant littoral dont les falaises atteignent parfois 120 mètres de hauteur. La teinte laiteuse, dont se couvre la mer aux abords du rivage, rappelle la couleur du minéral Albâtre lui donnant ainsi son nom.

Histoire des Jardins d’Etretat

Au sein de ce décor fantastique, le jardin d’Etretat a surgi au début du XIXe siècle sur les pentes de la falaise d’Amont à Etretat. A l’époque, l’actrice comique française réputée, Madame Thébault, a l’idée de créer un jardin d’orchidée, autour de la villa Roxelane, au contact de l’artiste Claude Monet qui était son ami.
Jardin d'Etretat lac et chemin
Plus tard, Alexandre Grivko, architecte paysagiste russe, tombe sous le charme de la ville et se passionne pour cet endroit. Lors d’un de ses nombreux séjours à Etretat, il découvre que le domaine est à vendre. Séduit par l’endroit, il imagine un jardin avant-gardiste reproduisant la côte normande et les falaises de la ville. Tout va aller très vite.

Il acquiert le domaine et s’inspire des travaux d’André Le Nôtre pour créer le jardin d’Etretat en un temps record (Le Nôtre avait utilisé un nombre limité d’espèces végétales pour les jardins de Versailles).
Alexandre Grivko, déjà créateur de plusieurs jardins privés, conçoit un jardin où l’art se marie élégamment avec la nature, créant différents mondes à l’image du premier jardin, le jardin des Avatars. Une clé en bronze magique qu’on tourne nous plonge dans un nouveau conte de fées. Le premier chapitre de cette visite commence. En remontant cette clé dans l’arbre, l’œuvre d’un collectif d’artiste londonien, une petite musique enchantée se met en route et nous porte le long d’un chemin ponctué d’une foule de houx taillés se mêlant à des arbres centenaires. Des arbres aux formes incroyables apparaissent ici et là.

Jardin des Avatars

Jardin d'Etretat Sculpture
Jardin d'Etretat Arbres
Puis, la lumière jaillit progressivement,
Jardin d'Etretat Lumière et Arbre

Jardin des Impressions

D’impressionnants végétaux taillés apparaissent représentant les lignes souples et ondulées des marées hautes et des marées basses de la Manche, ses vagues, ses remous.
Jardin D'etretat Vegetaux taillés
Nous sommes maintenant au jardin des impressions déployant une vue panoramique qui embrasse la Manche et ses falaises, offrant un spectacle à nul autre pareil. Le chemin aboutit à une terrasse surplombant le village et ses côtes, la vue est grandiose.
Jardin d'Etretat Sculpture
Jardin d'Etretat plage
La profondeur des courbures et l’épaisseur des haies formant les vagues forcent l’admiration ; quel travail méticuleux des jardiniers ! Le repli de ces courbes en contrebas s’apparente au ressac qui nous renvoie au cœur des jardins, le jardin magique des émotions !

Jardin des émotions

Jardin d'Etretat Chemin
D’étranges et phénoménales sculptures rondes, de « Gouttes de Pluie » sculptées dans la résine élastomère illustrent différentes émotions humaines. Elles sont l’œuvre d’un sculpteur espagnol. Au cœur de buis arrondis sculptés formant des coquillages, ces têtes aux émotions tantôt tristes tantôt joyeuses, semblent former des perles que l’on retrouve à l’intérieur des coquillages ; rappelant au visiteur qu’Etretat était réputée et appréciée dans le passé pour sa culture d’huitres.
Jardin d'Etretat Visage
Nous sommes émerveillés et gagnés par cette touche de fantaisie, l’audace de l’artiste qui a osé réaliser ses insolites visages exprimant l’attente d’un baiser, le désagrément, la sérénité, la fatigue, le plaisir, la douleur. L’interprétation de chacun de ces visages dépend avant tout du regard du spectateur.
Jardin d'Etretat Visage Baiser
Il y a quelque chose de spécial, de personnel dans ces jardins où se mêlent de façon poétique, plantes taillées et sculptures contemporaines contribuant à une atmosphère particulière.
Jardin d'Etretat Visage Sourire
L’expression moderne et artistique de ces jardins d’un nouveau genre est le fruit d’une collaboration entre Alexandre Grivko a collaboré et différents artistes proches de la nature. Plus de vingt œuvres d’art sont exposées dans les jardins devenant ainsi un musée d’art ciel ouvert.

Une pente douce nous guide maintenant vers des bancs et une grande table imaginée par l’artiste Thomas Rösler suggérant une petite pause. Nous faisons face aux célèbres arches des falaises d’Etretat représentées par une succession d’arcs constitués d’ifs.
Jardin d'Etretat chemin boisé
L’art topiaire est omniprésent aux jardins d’Etretat, art qui consiste à tailler les arbres et arbustes de jardin, sculpter des haies, des massifs en formes géométriques variées représentant des personnages, animaux, etc., dans un but décoratif.
Jardin d'Etretat Sculpture vegetaux
Lors de sa conception, des tonnes et des tonnes de terres ont été transportées et aménagées, des murets façonnés, prenant en compte vents et embruns, la tenue du sol pour accueillir 3500 plantations et créer cet écrin végétal exceptionnel, fidèle aux souhaits de Madame Thebault et de son ami Claude Monet. Autour des Buis et Ifs, les orchidées que l’actrice chérissait à l’époque, lorsqu’elle incarnait Roxelane dans le film « Les femmes du sultan la magnifique » ; ces somptueuses fleurs, symbolisant les différentes épouses du sultan Soleman, étaient pour elle une véritable source d’inspiration.

La villa Roxelane, veillant sur les jardins, a gardé son nom provenant du célèbre rôle qu’elle jouait aussi dans le film.
Jardin d'Etretat Villa Roxelane
D’autres surprises nous attendent. Une sculpture en bambou, signée Wiktor Szostalo, représentant Claude Monet en train de peindre, rend hommage aux impressionnistes ayant séjourné à Etretat, qui l’ont rendu célèbre ; notamment Claude Monet lui-même, qui y a peint plusieurs toiles.
Jardin d'Etretat Sculpture Claude Monet
Un peu plus loin, des personnages en bois de vigne, semblent faire la queue pour étreindre les arbres. Ce sont les artistes Agnieszka Gradnik et Viktor Szostalo qui ont mis en scène cette pratique « faire des câlins aux arbres », incitant à se sentir en communion avec la nature et à se projeter dans un nouveau jardin fantastique et inattendu.
Jardin d'Etretat Sculpture personnage
Des sculptures en terre cuite suspendues dans les airs, au jardin Zen, produisant une multitude sons reposant, se fondent à la végétation. Mais que produisent-elles donc ces 50 suspensions, ces œuvres flottantes de l’artiste Sergey Katran, quelle est donc leur particularité ? Ecoutez-les bien ! Une forme d’onde sonore du mot « Art » dans sept langues. Décidément, ce jardin nous interpelle à chaque détour.

Jardin Zen

Jardin d'Etretat Jardin Zen
Cet endroit est un havre de paix propice à lâcher les tensions. Le temps semble suspendu, ce jardin empreint de quiétude facilite la méditation, la réflexion ou l’apaisement selon chacun.

Jardin d’Amont

En prenant de la hauteur pour admirer ces œuvres accrochées dans l’air, nous sommes absorbés naturellement par le jardin d’Amont, formant un flanc de colline assez abrupt, dominant tous les autres jardins. Les plantes disposées en étages dessinent les différentes strates des falaises.
Jardin d'Etretat Falaise
Jardin d'Etretat Falaise Verduré
De ces falaises en verdure, nous pouvons observer plus bas le spectacle des vagues vertes du jardin La Manche, qui nous invite à nous jeter dans les remous verts.

Jardin d’Aval

Jardin Etretat
Les formes des vagues, marées et falaises maintenues avec amour et passion dans leurs formes, peu importe la saison, sont le fruit de jardiniers, auteurs d’un véritable travail d’orfèvre.

Ce voyage au cœur d’un univers aux perspectives étourdissantes et fabuleuses, d’une incroyable beauté, nous a marqué de son empreinte magique, certainement le souhait de son créateur. Si vous vous demandez quoi faire à Etretat, n’hésitez pas, la visite des jardins est une balade à ne pas manquer.

INFORMATIONS PRATIQUES

Accès :
Les jardins d’Etretat se situent sur la falaise d’Amont, à quelques mètres de la Chapelle Notre-Dame de la Garde. Le parking sur les falaises d’Amont a été supprimé. Il faut stationner en bas dans la ville. Les parkings se situent Plage d’Etretat, Place de la Mairie, Place de Gaulle, et celui Place de la gare est à 15 min à pied des Jardins d'Etretat.

On peut y accéder aussi par le petit train qui part de la mairie d’Etretat toutes les 15 minutes ou à pied par la rue Jules Gerbeaud (cette rue abrite quelques places payantes).

Horaires :
Les jardins d’Etretat sont ouverts du 1er avril au 31 octobre, tous les jours de 10h à 19h et en mars, novembre et du 1er au 20 décembre, tous les jours, de 10h à 17h.

Temps de visite :
Une heure de temps en prenant son temps. Compter un peu plus si vous adorez prendre des photographies.

Tarif :
Adulte : 10.50 €
Enfant : 7.20 €
Pour les groupes à partir de 20 personnes : 7€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *